Les vins de Bourgogne jouissent d’une renommée internationale et ce depuis des siècles. Forts d’une situation géographique exceptionnelle, ils bénéficient en plus d’une géologie riche et de cépages renommés. On ne peut parler de l’identité des vins de Bourgogne sans évoquer ses Climats et Lieux-Dits, appartenant depuis 2015 au patrimoine Mondial de L’Unesco. Le domaine de Bourgogne s’étend sur les départements de l’Yonne, de la Côte-d’Or et de la Saône-et-Loire. Il y est produit plus de vins blancs (60%) que de vins rouges et rosés (31%).

Tous ces atouts ont créé une mosaïque d’appellations hiérarchisées et mondialement réputées, dont l’histoire est riche et complexe.

Le vignoble de Bourgogne en deux chiffres

  • 29 500 hectares
  • 1.5 million d’hectolitres

Historique :

Après avoir envahi la Gaulle en -52 avant J.C., les Romains fondent la ville d’Autun et commencent l’importation de la vigne, sentant le potentiel viticole de la région. Le temps leur donnera raison, car dès le début du 1er siècle, le vignoble bourguignon est florissant. Le vin ira même jusqu’à détrôner dans la province Gallo-Romaine la bière si chère aux gaulois. Invention de la région, le tonneau remplace l’amphore, plus adapté.

Le vignoble se développe au cours des siècles, et sera repris par les moines à la chute de l’empire romain. Ces derniers vont professionnaliser la culture de la vigne et en codifier le travail.

Le vin devient un atout politique et économique sous le règne des puissant Ducs de Bourgogne, il est commercialisé à travers toute l’Europe.

Conscient de l’intérêt politique et diplomatique du vin, Philippe Le Hardi rédige en 1395 une ordonnance qui fonde les principes d’un vignoble de qualité. C’est la première politique vitivinicole de l’histoire.

 Le vignoble continue sa conquête de l’Europe, il est bu aux plus grandes tables du continent, celles des Rois, comme celle du Pape.

Une réorganisation viticole est opérée en 1935 pour coller à l’Appellation d’Origine Contrôlée, qui mettra en avant le Chardonnay et le Pinot Noir, représentant plus de 80% des vignes d’aujourd’hui.

Le 4 juillet 2015 les Climats Bourguignons sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco, encrant encore un peu plus la renommée de ce vignoble d’exception.

La commercialisation du vin de Bourgogne